Employment at UNICEF

 

Sign up for
job alert

Keep informed about job opportunities at UNICEF

Already Applied?

Update your details, view your application and progress

Refine search

Work type

Locations

Africa

Categories

Programme and Policy

Position level

Consultant international pour concevoir une stratégie nationale de communication pour le changement social et de comportement, Djibouti

Apply now Job no: 526278
Work type: Consultancy
Location: Djibouti
Categories: Communication for Development (C4D)

1.       CONTEXTE

La République de Djibouti est située en Afrique de l’Est. Avec une population de 1.020.000[1], et une croissance économique soutenue, la République de Djibouti fait partie des pays à revenu moyen intermédiaire. L’UNICEF en partenariat avec le Gouvernement de Djibouti, a élaboré un programme de coopération pour la période 2018-2022. Ce programme est une contribution aux priorités nationales du pays de l’Initiative Nationale de Développement Social (INDS) à la Stratégies de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi 2015-2019, la Stratégie de Protection sociale et aussi à l’atteinte des Objectifs Durables pour le Développement (ODD). La Communication pour le Développement joue un rôle important en tant que stratégie intégrée venant en appui à la réalisation holistique des droits des enfants à travers : le renforcement des capacités des institutions en matière de génération des évidences, l’amélioration de l’engagement communautaire par le renforcement des capacités des agents communautaires en faveur du dialogue pour le changement social pour renforcer les droits de l’enfant.

Pour mener à bien cet objectif, le Ministère des Affaires Sociales et des Solidarités (MASS) a décidé de mettre en œuvre avec l’appui de l’UNICEF un Paquet de Pratiques Sociales Essentielles comme mesures d’accompagnement à son programme d’assistance sociale aux ménages vulnérables et ceci permettra aussi d’harmoniser et d’intégrer l’action communautaire au sein de ses différents programmes en faveur des communautés.

En Octobre 2018, l’UNICEF et le Gouvernement de Djibouti ont lancé une recherche formative portant sur les déterminants des pratiques sociales essentielles - en particulier les aspects socio-anthropologiques. Les résultats de cette recherche permettront d’élaborer une stratégie C4D et un plan de communication stratégique national, basé sur des évidences, portant attention aux spécificités locales et adapté culturellement.

2.      JUSTIFICATION

Dans la stratégie nationale de protection sociale, les populations vulnérables ont accès à des programmes d’assistance sociale (PASS, PNSF, programmes destinés aux étudiants à besoins sociaux, projet filets sociaux, projet de promotion de l’emploi chez les jeunes etc.) Afin de pérenniser ces programmes, des mesures d’accompagnement seront mis en place pour renforcer la participation communautaire. A travers une approche de cycle de vie, un paquet de pratiques sociales essentielles va s’adresser au renforcement des capacités dès la grossesse, l'accouchement, la période néonatale et postnatale (visant à la fois les mères et les nourrissons), la petite enfance, l'enfance et l’adolescence. La mise en place d’une stratégie de communication permettra de renforcer l’engagement des communautés aux programmes d’assistance sociale dans un premier temps. Puis dans un deuxième temps, la stratégie permettra aussi d’engager d’autres parties prenantes comme les députés, les autorités régionales et locales, les autorités religieuses, les organisations de la société civile et les médias pour faciliter un changement social.

Afin de suivre l’efficacité de la stratégie de la C4D et d’appuyer les rapports sur les résultats/changements, un plan participatif de suivi des changements comportementaux et sociaux sera nécessaire. L’objectif du plan de suivi sera de suivre et de mesurer le changement d’un ensemble de comportements parmi tous les publics ou parties intéressées visés. Les processus de suivi devraient permettre de mesurer la mise en œuvre du programme, aidé à déterminer les résultats des programmes plus directement attribuables à l’intervention et à capturer spécifiquement les processus par lesquels ces résultats sont atteints.

Une stratégie multisectorielle globale de la C4D, avec un plan cohérent fixe et horodaté de suivi des changements comportementaux et sociaux et des jalons améliorera la qualité des interventions en matière de C4D du MASS. Il fournira également un cadre pour les interventions de la C4D dans le secteur, en mettant en place le cadre d’action communautaire pour le renforcement des structures communautaires dans le pays et le développement et le déploiement du monitorage communautaire participatif. Le document de stratégie multisectorielle de la C4D servira également d’outil stratégique de mobilisation des ressources.

3.     OBJECTIF

Compte tenu de ces résultants attendus, l’objectif global de la consultation est la conception d’une stratégie C4D multisectorielle sur les pratiques sociales essentielles alignée sur la Stratégie Nationale de la Protection Sociale (2018-2022) sur la base de la recherche formative. Des actions concrètes seront obtenues grâce à l’utilisation de différentes approches de communication, y compris la communication interpersonnelle, le dialogue communautaire, les médias de masse et traditionnels et les nouvelles technologies pour promouvoir le changement de comportement individuel et social dans le pays.

4.      Méthodologie

  • Une revue littéraire de la recherche formative et la stratégie de protection sociale
  • L’élaboration d’une théorie de changement sur la base d’une analyse des facteurs sociaux, environnementaux, économiques, législatifs et politiques du pays.
  • La facilitation des réunions des parties intéressées pour l’élaboration de la stratégie et finaliser des éléments clés du cadre global de changement de comportement pour une stratégie de C4D fondée sur des données probantes, à grande échelle et mesurable dans l’ensemble des secteurs du programme dans le cadre de l’approche du cycle de vie
  • Organiser des visites de terrain aux guichets sociaux et des entretiens avec des informateurs clés tels que les agents des guichets, les travailleurs sociaux et les relais communautaires à Djibouti ville et les régions de l’intérieur seront prévues.

5.      LIVRABLES

 Il est attendu que le consultant international fournisse les documents suivants :

  1. Le rapport de démarrage devra être conjointement validé par l’UNICEF et le Gouvernement de Djibouti, et ce, avant le déplacement du consultant à Djibouti

  2. Le plan de renforcement des capacités C4D

  3. La stratégie C4D validée assortie d’un plan opérationnel pour la promotion des PSE. La stratégie contiendra :
  • L’introduction incluant i) le contexte et la justification, ii) le but et les objectifs spécifiques de la stratégie
  • L’analyse de la situation et l’analyse comportementale
  • La théorie de changement basée sur le cadre conceptuel global de la C4D
  • Les modalités du pilotage ainsi que la mise à l’échelle de l’approche
  • Le plan de communication (objectifs comportementaux, groupes participants, approches de communication, canaux/points d’entrée/plateformes d’engagement, les messages prétestés)
  • Le plan de mise en œuvre budgétisé (activités, calendrier, rôle/responsabilités) assorti d’un échéancier
  • Le plan participatif de changement comportemental et social M&E
  • Le budget    

6.      CALENDRIER

La durée totale de l’étude sera à titre indicatif de 35 jours ouvrables

 

7.      Supervision

Le consultant sera sous contrat avec l’UNICEF sous la responsabilité de la Spécialiste C4D et en collaboration avec l’Administrateur chargé des politiques sociales de l’UNICEF. Un comité de pilotage multisectoriel sera constitué et animé par le MASS. Ce comité discutera et validera chaque produit attendu de la consultation. Il se réunira au moins 3 fois sous la présidence du MASS.

8.      Lieu de consultation et conditions de travail

Le consultant international sera basé à Djibouti mais travaillera par intermittence à distance sur le rapport de démarrage et par la suite sur la stratégie C4D. Le rapport de démarrage devra être conjointement validé par l’UNICEF et le Gouvernement de Djibouti, et ce, avant le déplacement physique du consultant à Djibouti. Si le rapport de démarrage n’est pas jugé satisfaisant, le Gouvernement et l’UNICEF se réservent le droit d’arrêter la consultation.

L’équipe de l’UNICEF Djibouti aura en charge de :

  • Faciliter les contacts auprès des acteurs gouvernementaux pour le consultant
  • Mettre à sa disposition toute la documentation nécessaire 
  • Veiller à ce que les ressources soient disponibles dans les délais requis
  • Assurer la supervision technique
  • Fournir et coordonner les commentaires sur le rapport provisoire

Le consultant devra disposer de ses propres équipements de travail. Le consultant utilisera les moyens logistiques de l’UNICEF uniquement pour les trajets en ville accompagné du staff de l’UNICEF et pour les besoins de la consultation y compris pour les déplacements à l’intérieur du pays. Durant la consultation dans le pays, il (elle) sera installé(e)dans les locaux du MASS avec des déplacements fréquents au bureau de l’UNICEF et sur le terrain. Le(a) consultant(e) utilisera son propre ordinateur pour le travail et organisera lui (elle)-même ses réunions de travail avec les acteurs clés. 

9.      Rémunération

L’offre financière couvrira les dépenses suivantes :

  • Les honoraires,
  • Les indemnités journalières pour le séjour à Djibouti (incluant les frais de subsistance, hébergement, communications et autres frais de reproduction). Le montant total dépendra du nombre de jours effectifs sur le terrain.
  • Les billets aller-retour en classe économique sera à inclure dans la proposition du consultant. UNICEF s’assurera que le tarif donné est raisonnable par rapport au trajet.

Tout autre frais sera à la charge du consultant, notamment visa et vaccins. Le consultant devra fournir une preuve de sa couverture médicale le couvrant durant la mission.

10.  Termes de paiement

Le consultant sera payé à la soumission de factures relatives aux différents livrables, sous réserve de validation par le superviseur de la consultation. Une première tranche de 30% sera payée après la production du rapport de renforcement des capacités, 30% après le draft de la stratégie et 40% après la validation de la stratégie C4D.

11.  Qualifications

La stratégie C4D sera conçue par un consultant international qui sera choisi sur la base d’un appel à manifestation d’intérêt et en fonction des qualifications suivantes :

  • Le consultant international doit avoir un Diplôme Universitaire en sciences sociales spécialement en sociologie, anthropologie, communication ou tout autre domaine équivalent
  • Avoir au moins 8 ans d’expérience dans le domaine de la conception des stratégies C4D
  • Avoir mené un processus d’élaboration d’une stratégie sur les PFE dans un contexte similaire ;
  • Avoir une expérience internationale en Communication pour le Développement/Communications du programme et travail intersectoriel axé sur l’éducation, la santé, la protection de l’enfant, la politique sociale, le développement des adolescents.
  • Avoir une expérience approfondie et antécédents éprouvés dans la théorie et la pratique des interventions de communication stratégique, y compris le changement social et comportemental, la communication interpersonnelle, la mobilisation sociale, le plaidoyer, la communication publique et les médias
  • Avoir une bonne maitrise des techniques de facilitation participative et de transfert de connaissances
  • Avoir une sensibilité à la diversité culturelle, bonnes aptitudes analytiques, de négociation et de communication et de plaidoyer
  • Avoir une expérience en matière de gestion et de coordination en matière de traitement de projets et de programmes de communication multisectoriels, ainsi que de plusieurs parties prenantes, y compris les enfants et les adolescents
  • Avoir une bonne connaissance des programmes communautaires
  • Avoir une bonne maitrise de l'outil informatique ;
  • Excellentes aptitudes à la communication orale et à l’écrit
  • Les publications antérieures (stratégies, supports de communication) seront demandées ainsi que le CV
  • L’expérience de travail avec l’UNICEF est un atout.

12.  Processus de soumission

Les candidats intéressés devront postuler directement sur le site internet de l’UNICEF www.unicef.org/employ en incluant les documents suivants :

-              Le formulaire de soumission

-              Un CV à jour et une lettre de motivation

-              Les propositions technique et financière indiquant les dates de disponibilités

Chaque soumission devra inclure le taux journalier des honoraires ainsi que les autres frais conformément à la section 9. 


[1]Projection basée sur le recensement de 2009.

Advertised: E. Africa Standard Time
Applications close: E. Africa Standard Time

Back to search results Apply now

Share this:

| More
 

New enhanced search